Contexte

Pourquoi se focaliser sur les terren et les ressources naturelles?

La stabilité et la sécurité sont directement liées à la soutenabilité en Afrique. En particulier, la dégradation des terres, la désertification et la sécheresse affectent profondément la disponibilité des ressources naturelles. La disponibilité des terres productives et de l’eau diminuant, les opportunités économiques disparaissent dans les zones rurales. La concurrence s’intensifie pour l’accès aux ressources productives restantes. Au fur et à mesure que la population augmente et que la demande en ressources s’accroît, il faut s’attendre à l’accélération des tensions pour l’accès aux terres dans les milieux ruraux et urbains.

Il est donc de plus en plus clair qu’un accès inégal et inadéquat à des ressources naturelles saines et productives peut provoquer l’instabilité. Les terres et les ressources naturelles mal gérées ou dégradées sont des responsabilités écologique, sociale et économique. Les communautés dépendantes des terres n’ont plus de choix. La migration ou le conflit pour l’accès à la terre et les ressources sont souvent les seules options qui restent. Les changements climatiques aggravent encore ces tendances.

Cependant, il est de plus en plus admis qu’une bonne gestion des terres et des autres ressources naturelles partagées peut être la base de la coopération et de la confiance dans des sociétés instables. Pour une grande partie de l’Afrique, les terres sont essentielles à la création des richesses futures. La préservation et la revitalisation des ressources naturelles et la création d’emplois décents et suffisants pour la main-d’œuvre croissante du continent seront essentielles dans les années à venir. Cela peut être la base d’un nouveau modèle économique durable pour les générations futures.